Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

La fin du show pop et sexy de Victoria's Secret : tout un changement d'époque !

La marque de lingerie américaine Victoria's Secret annonce l'annulation de son show annuel, le clinquant défilé des Anges qui a fait fantasmer la planète pendant plus de vingt ans. Un phénomène unique dans le monde de la mode qui a pu, à son apogée, attirer plus de dix millions de spectateurs en direct, diffusé sur des networks américains historiques comme CBS ou ABC. Cette apogée, c'était il y a cinq ans seulement, et rien à l'époque ne pouvait présager que ce spectacle mondial puisse s'écrouler avec une telle fulgurance. La marque semble elle-même dépassée par ce retournement de situation, puisque son dernier show en 2018 a vu son audience s'effondrer . Pire encore, le chiffre d'affaires de Victoria's Secret est en chute libre, ce qui explique la volonté stratégique d'annuler son événement emblématique, celui qui portait son image. Et quelle image ! Au delà des modèles de culottes et de soutiens-gorges, ce sont bien celles qui les portaient lors de ce défilé qui fascinaient le public. Les hommes, cela va sans dire, mais aussi les femmes qui ont longtemps plébiscité la marque. Les Anges étaient bien des créatures inaccessibles par la perfection qu'elles affichaient selon des critères de beauté qui semblaient alors intangibles : jeunes, grandes, minces, bronzées, épilées, cheveux longs ondulés et encore plus incroyables avec des formes de visages similaires.

Des critères exacerbés jusqu'à l'excès certes, mais dans le fond ancrés dans la mode et même dans la pop-culture depuis des décennies. Quelle différence entre un Ange Victoria's Secret, une playmate de Playboy et la poupée Barbie ? Trois exemples d'un modèle féminin très américain qui a dominé le monde jusqu'à aujourd'hui, fantasme pour les hommes, exemple pour les femmes. La playmate est désormais ignorée, l'Ange de Victoria's Secret vient de trébucher.... Reste à savoir si Barbie sera encore au pied du sapin de Noël ? Les commentateurs voient dans l'annulation du show de lingerie la fin d'un certain diktat... On en doute quand on voit l'émoi planétaire quasi-quotidien que suscite le post d'une photo des beautés d'Instagram. Ceux qui suivent Emily Ratajkowski savent de quoi je parle... Il en est sans doute de même pour les Anges qui comptent leurs abonnés sur internet par millions. Mais sur leurs réseaux sociaux, ces beautés maîtrisent leur communication, alternant les clichés sophistiqués et naturels. Kim Kardashian, la femme la plus influente du web, a révolutionné le genre, alternant les poses sexy tout en montrant ses problèmes de psoriasis.

Bref, l'écroulement de Victoria's Secret a peu de chance de signer la fin de la femme sexy, objet de fantasmes, mais plutôt la lassitude pour le show-off bling bling, les filles comme sorties d'une photocopieuse, le déluge de luxe réservé à l'upper-class et cela, va sans dire, de l'arrêt de la domination de la télévision. L'annulation du défilé Victoria's Secret marque également la fin du concept fumeux du Girl Power inventé par les hommes de pouvoir pour mieux asseoir leur domination sur les femmes. Car les amazones ultra sexy de la fameuse marque de lingerie, dévoilent peu à peu les coulisses peu ragoûtantes du show, fait de chirurgie esthétique, de régimes inhumains, d'agressions sexuelles, voire de prostitution. Désormais, les Anges comme Bella Hadid défilent pour la marque de lingerie Savage X Fenti créée par la chanteuse Rihanna qui, ironie de l'histoire, participa au show Victoria's Secret. Bella Hadid, toujours aussi inaccessible quand même, mais entourée de filles diverses qui donnent de la vie à leurs culottes et soutifs. Pop et sexy comme on en raffolera toujours, mais avec un œil plus féminin. Le vrai Girl Power !

http://philippelenoir-popculture.com/2019/07/laetitia-casta-un-corps-erotique-feministe-et-politique.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/peter-lindbergh-le-photographe-de-mode-qui-lanca-les-supermodels-naomi-campbell-cindy-crawford-linda-evangeslista-a-celebre-la-verit

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article