Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Lætitia Casta, un corps érotique, féministe et politique
Lætitia Casta, un corps érotique, féministe et politique

Lætitia Casta, provoque le buzz en posant nue en couverture du magazine Elle. Une photo, si l'on en croit les premiers commentaires, qui serait un événement, seize ans après la couverture que le magazine avait réalisé avec Emmanuelle Béart dans le plus simple appareil. C'est dire si l'époque est tout de même curieuse, d'autant que le magazine féminin semble nous faire croire que ce choix éditorial serait une sorte de transgression pour l'actrice de 41 ans qui ose le nu intégral. Sauf que la belle Normande de Pont-Audemer a toujours revendiqué sa liberté d'exposer son corps. Avant Elle, elle avait posé en couverture de Lui dans une pose bien plus érotique. Cette année, encore, elle était photographiée dans le fameux calendrier Pirelli ; et elle n'a pas hésité en fin d'année à faire monter la température de ses followers sur Instagram en postant une photo d'elle seins nus.

Lætitia Casta, un corps érotique, féministe et politique

Et que dire de sa tenue à la cérémonie des Césars en 2017 où elle est arrivée dans une création Saint-Laurent très osée. En fait, là où Lætitia Casta se montre la plus transgressive, c'est de refuser toute retouche avec Photoshop, accepter d'être photographiée sans maquillage et affirmer qu'elle est contre la chirurgie esthétique. Le tout en martelant qu'elle se donne le droit à la nudité tout en étant mère de famille modèle. Enfin, sa transgression de l'année n'aura pas été de poser nue pour Elle, mais d'avoir constamment soutenu le mouvement des Gilets Jaunes en déclarant : « Les ronds-points, c'est là d'où je viens. ». Des propos qui ont surpris, mais que l'actrice a réitéré à de nombreuses reprises. Bref Lætitia Casta est une femme de tête avec, avouons-le un corps parfait. En voici quelques exemples.

L'incarnation idéale de Brigitte Bardot

Dans Gainsbourg (vie héroïque) de Joann Sfar, elle joue le rôle de Brigitte Bardot et offre de très loin, la meilleure séquence du film. Une Bardot en muse amoureuse, libre, sexy, tendre et complice... On comprend grâce à l'interprétation enlevée de Lætitia Casta pourquoi Serge Gainsbourg lui a écrit Initials BB, l'une des plus belles chansons jamais écrites pour une femme.

Un fantasme porno chic pour Chris Isaak

Dans le clip de la chanson de Chris Isaak Baby did a bad, bad thing, Lætitia Casta joue une femme fatale qui multiplie les poses érotiques face à une caméra. Le mannequin pousse le curseur de la bombe sexuelle au maximum en lingerie noire dans un boudoir rouge cramoisi de maison close. Le clip est réalisé par Herb Ritts, l'un des photographes de mode les plus côtés des années 90/2000, qui a façonné l'image de Madonna ou de Michaël Jackson.

Des pubs chics et érotiques

Lætitia Casta est l'égérie de nombreuses marques de luxe parmi lesquelles Boucheron, Louis Vuitton, Ikks, Ralph Lauren.... Elle représente également le parfum L'extase de Nina Ricci. L'occasion pour la top-modèle d'exploser de sensualité érotique dans des films publicitaires qui mettent en exergue son goût de la volupté. Comme celui-ci sur la sublime chanson de Portishead.

L'égérie de la lingerie à petits prix

Lætitia Casta n'est pas seulement la représentante de marques de luxe et de grandes maisons de couture. Elle a également mis son corps parfait au service de la lingerie de prêt-à-porter accessible pour toutes les femmes. Elle a été l'un des anges de la marque américaine Victoria's Secret, puis la femme de la maison française Etam. Et comme on l'aura compris, Lætitia Casta, un rien l'habille...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article