Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Les cinq légendes qui ont inventé le rock'n'roll : Buddy Holly, Little Richard, Elvis Presley, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis

La disparition de Little Richard, le 9 mai dernier, a mis en lumière à quel point ce pionnier du rock'n'roll avait bouleversé la culture populaire de la seconde moitié du XXe siècle. Ce fut pour l'auteur de Tutti Frutti une cascade d'hommages de la part des plus grands de la pop music, de Paul McCartney à Mick Jagger, d'Iggy Pop à Bob Dylan. Car le rock aime depuis sa fondation dans les années 50, cultivait sa légende mouvementée avec ses controverses, ses pionniers, ses rois, ses mythes, ses scandales, ses héros adulés voire sacrifiés... Surtout depuis que cette musique qui a dominé le monde pendant un demi-siècle n'est plus celle de la jeunesse du XXIe siècle. Il suffit de consulter le classement Billboard Hot 100, la référence américaine en matière de classement musical pour constater à quel point le rock est devenu un courant quasi-marginal. Néanmoins, son histoire continue d'alimenter des débats passionnés... Tout simplement parce que le rock, des années 1950 à 1980, a bouleversé la société, a accompagné l'évolution des mœurs, a épousé les idéaux de la jeunesse avant d'être déboulonné par le rap et ses dérivés. Et ceux qui ont démarré cette fabuleuse saga du rock tiennent une place vraiment à part. Car, en l'espace de quelques années, il ont tout inventé.... Pour notre part, nous avons retenu parmi eux, les cinq artistes qui ont sans doute bâti les fondations du rock pour en faire l'une des musiques les plus furieuses de tous les temps !

Buddy Holly

Les cinq légendes qui ont inventé le rock'n'roll : Buddy Holly, Little Richard, Elvis Presley, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis

Ce 3 février 1959, un petit avion qui transportait Buddy Holly s'écrasa dans l'Iowa. Il a été baptisé "le jour où la musique est morte." Ce n'est pas faire injure à Ritchie Valens et Big Bopper, les deux autres artistes victimes de l'accident aérien, d'affirmer que cette phrase est surtout dédiée à Buddy Holly. Seulement âgé de 22 ans au moment de sa disparition, le chanteur conserve une tendre ferveur auprès des amateurs de rock. C'est sans doute lié en partie à sa physionomie de héron à lunettes, une monture qui lui mangeait son visage d'adolescent attardé. Son fan le plus célèbre sera John Lennon qui a appelé son groupe The Beatles en référence aux Crickets, l'orchestre qui accompagnait Buddy Holly. La force éternelle de Buddy Holly est liée à un répertoire foisonnant où s'écrivent les bases du rock avec un rythme métronomique et de fines harmonies qui vont accoucher de standards rockabilly comme Peggy Sue et That'll be the day qui vont enflammer les charts. Compositeur de ses propres chansons, Buddy Holly affichait de réelles ambitions artistiques qui lui auraient permis sans doute d'évoluer vers une pop music plus sophistiquée dans les sixties. Le mauvais sort en a voulu autrement. Il symbolise du coup pour toujours une forme d'innocence primitive du rock, presque angélique qui ne correspondait pas forcément à ses aspirations profondes.

Little Richard

Les cinq légendes qui ont inventé le rock'n'roll : Buddy Holly, Little Richard, Elvis Presley, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis

Il s'autoproclama l'architecte du rock'n'roll, un terme assez judicieux quand on y pense. Même si dans le fond, sa mégalomanie malicieuse lui a a toujours fait penser qu'il en était le roi. Mais le rock n'est pas qu'une histoire de musique, mais aussi de posture, de séduction, de potentiel sexuel. Sans parler de la couleur de peau qui était de fait un obstacle majeur dans les années 50 où sévissait encore dans de nombreux états américains une ségrégation raciale officielle. Du coup, Little Richard, petit, noir et homosexuel, ne pouvait guère briguer le trône sur lequel était installé Elvis. Néanmoins, il transcenda ses handicaps pour imposer sa folie créatrice, sa rage de réussite et son extravagance scandaleuse. Son premier hit, Tutti Frutti, est à l'origine une ode à la sodomie qui sera réécrite pour devenir un tube planétaire. Pianiste survolté, compositeur effréné et chanteur intense, Little Richard va pondre quelque-uns des plus grands standards du rock qui conservent aujourd'hui, une fraîcheur intacte (Long Tall Sally, Lucille, The girl can't help it...). Sa carrière sera par la suite plus chaotique, hantée par le péché, Dieu, ses démons du vice et son goût du luxe. Il est une influence majeure pour les Rolling Stones, les Beatles, Jimi Hendrix... C'est moins vrai du côté des Noirs qui vont créer la soul et le funk. Pourtant, les excentricités de James Brown jusqu'à Prince doivent leur écot à Little Richard.

Elvis Presley

Les cinq légendes qui ont inventé le rock'n'roll : Buddy Holly, Little Richard, Elvis Presley, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis

Il reste la figure majeure du rock'n'roll des pionniers, même si sa carrière est forcément erratique, notamment pendant sa trop longue parenthèse hollywoodienne et sur les excès de son déclin sur les scènes de Las Vegas. Mais Elvis est un monument indéboulonnable, car il reste la plus belle synthèse musicale du rock primitif, ce rythm'n'blues électrique, mélodique et rythmique qui symbolise la liberté rageuse de la jeunesse. Elvis Presley est le catalyseur de cette expression nouvelle, car il en possède les gènes, le physique, la pulsion, la culture, la spiritualité... De nos cinq légendes, c'est le moins bon musicien puisqu'il ne compose pas, mais c'est d'évidence le meilleur interprète. Un chanteur d'exception doublé d'une personnalité qui mêle beauté, générosité, sexualité, innocence et perversion. Un cocktail explosif qui en fait bien, selon nous, le roi, le king... Les exégètes du rock ont tendance à dire que c'est le service militaire qui conclue l'épopée rock d'Elvis Presley. C'est en partie vrai, mais peu de pionniers ont su évoluer à partir de la révolution folk et pop des sixties. Le plus navrant est qu'on sait désormais qu'Elvis Presley se désolait lui-même de sa carrière au cinéma et qu'il conservait au fond de lui cette passion du rock qu'il mit en scène dans ce mythique show télé de NBC dit du come-back en 1968. De plus, le temps aidant, le rocker vif et le crooner de charme semblent s'être réconciliés pour établir un culte fervent qui semble sans fin. 

Chuck Berry

Les cinq légendes qui ont inventé le rock'n'roll : Buddy Holly, Little Richard, Elvis Presley, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis

Il est à la guitare ce qu'était Little Richard au piano. La quintessence du rock capable d'aligner en quelques années les plus belles pépites du rock primitif : Maybellene, Roll Over Beethoven, Sweet Little Sixteen, Johnny B. Goode... Musicien virtuose, il est quasiment l'inventeur du solo de guitare dont certains ont tellement imprégné nos oreilles qu'ils signent la chanson dès les premières notes. Lui aussi a pu se targuer d'être le roi du rock, mais comme pour Little Richard, l'Amérique blanche dominante ne l'entendait pas de cette oreille. Ses frasques lui vaudront de nombreux problème avec la justice, quelques séjours en prison qui pénaliseront sa carrière. Même si l'artiste n'a jamais été un enfant de chœur, le racisme fut un élément indéniable de la sévérité des autorités à son égard. Pourtant, Chuck Berry était sans aucun doute le meilleur songwriter des fondateurs du rock, capable en moins de trois minutes de résumer l'état d'esprit de la jeunesse américaine. Ce n'est pas par hasard si sa carrière va rebondir dans les années 60 grâce aux représentants de la pop anglaise qui l'encensent comme principale source d'inspiration. Néanmoins, son individualisme doublé d'une forte âpreté au gain lui jouera des tours à partir des années 70. Il se contentera d'exploiter son répertoire au cours de lucratifs concerts, alors qu'il possédait à coup sûr, le talent pour explorer de nouvelles formes musicales.

 

Jerry Lee Lewis

Les cinq légendes qui ont inventé le rock'n'roll : Buddy Holly, Little Richard, Elvis Presley, Chuck Berry et Jerry Lee Lewis

Avec la disparition de Little Richard, il reste le survivant de tous les pionniers du rock'n'roll. Même si on annonçait en février dernier que l'artiste était en studio pour la préparation d'un nouvel album, on sait que Jerry Lee Lewis est affaibli par un AVC. Néanmoins, après une existence comme la sienne, on peut même s'étonner qu'il soit encore des nôtres. Car, de nos cinq légendes, il est celui qui personnifie le mieux la folie du rock'n'roll. Le Killer, car tel est son surnom, est un fabuleux pianiste qui composa des standards du rock qui symbolisent la vitalité du genre dans un style unique : rapidité, frénésie et rage. Des chansons fabuleuses comme Great balls of fire, Whole lotta Shakin' Goin' On ou High School Confidential qui en font un phénomène qui électrise la jeunesse américaine. D'autant que ses prestations sur scène sont les plus explosives de l'époque jusqu'à mettre le feu à son piano. Mais ses excès de drogue et d'alcool vont le mener à en faire trop, d'autant qu'il scandalise le pays en épousant sa cousine de 13 ans. La suite de sa carrière, s'il elle est bien moins créative, conserve une énergie flamboyante toujours marquée par une personnalité hors-norme où se mêlent violences, armes à feu, sexualité débridée et excès de drogue. Un génie de la musique, mais dont la légende est encore plus marquée par un style de vie unique en son genre, celui du rock'n'roll.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article