Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

A 63 ans, Étienne Daho s'impose, sans doute, comme l'un des artistes les plus importants de la chanson française, du niveau de Gainsbourg ou Bashung. Il y a quarante ans, en décembre 1979, le jeune homme timide montait pour la première fois sur la scène d'un tout nouveau festival, les Transmusicales de Rennes, qui se donnait pour mission de découvrir l'avant-garde du rock et de la pop. Si cette première apparition en public passa inaperçue, elle déclenchera quand même l'une des plus fabuleuses carrières de la pop music à la française. Aujourd'hui, Étienne Daho en est devenu la référence ultime, consacré et admiré par la génération des années 80/90, mais aussi respecté par les jeunes pousses, à l'instar de Clara Luciani. Chacun de ses dix albums studio, de ses innombrables singles, de ses tournées, de son adaptation du Condamné à mort de Jean Genet, ont ponctué nos existences. Sa mini-tournée automnale, consacrée à l'album Éden, est un succès affichant complet partout, notamment aux Trans de Rennes dont il était l'invité d'honneur. Consacré parrain de la French Pop, Étienne Daho est un exemple de longévité, cas unique d'un artiste qui jongle avec des tubes générationnels, des expériences musicales innovantes et de purs standards pop-rock. Retour sur notre Daho Story dont on pressent qu'elle nous réserve encore de belles pages à écrire.

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/philippe-pascal-de-marquis-de-sade-la-figure-des-jeunes-gens-modernes-avec-etienne-daho-ellie-et-jacno-taxi-girl-marie-et-les-garcon

http://philippelenoir-popculture.com/2019/07/daniel-darc-l-ange-extermine-de-la-pop-parisienne.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/11/clara-luciani-distinguee-par-la-sacem-pour-son-hit-la-grenade.la-nouvelle-princesse-de-la-french-pop-est-irresistible-avec-son-album

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/nicola-sirkis-fete-ses-soixante-ans-sur-scene-avec-indochine.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/philippe-zdar-moitie-de-cassius-au-paradis-de-la-french-touch.html

Mythomane 1981

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Un album important parce que c'est le premier, mais qui ne marquera pas les mémoires, si l'on excepte le single Il ne dira pas que les fans hardcore du chanteur adulent toujours. Produit par Jacno et Marquis de Sade qui occupent alors la scène post-punk devenue électro minimaliste et new wave, le disque qui dure une grosse demi-heure reste assez anecdotique. Étienne Daho se cherche et balbutie ses influences pop, du Velvet Underground à Bowie sans vraiment s'affirmer. Néanmoins, dans les paroles pointe l'univers charmant, mais aussi légèrement tourmenté de l'artiste. Le disque qui se vend à l'origine à mille exemplaires, deviendra disque d'or sur le long terme grâce à la Dahomania qui va suivre.

La notte, la notte 1984

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Le disque qui va lancer la carrière d’Étienne Daho grâce au tube Week-end à Rome qui encore aujourd'hui, s'affiche comme la chanson la plus populaire de l'artiste. Avec ses références à Antonioni, son saxo sensuel, ses notes de synthés et la voix de Lio en final, le hit entérine de fait une nouvelle approche de la pop music en France. A la limite de la variété,mais avec un vernis branché qui fait la Daho's touch. Le disque qui fait la part belle au night-clubbing, intègre aussi le single Le Grand Sommeil sorti avant l'album. Un standard de la pop qui possède la grâce de faire danser la jeunesse des discothèques sur les désillusions amoureuses d'un gars suicidaire. Le premier coup de maître d’Étienne Daho, un titre qui a bien vieilli, mieux que le fameux week-end romain. L'album est aussi devenu célèbre par sa pochette signée Pierre et Gilles et lance Étienne Daho comme le jeune homme moderne par excellence.

Pop Satori 1986

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

L'album de la consécration qui lance la Dahomania dans l'hexagone. Des tubes comme Tombés pour la France ou Duel au Soleil intronisent le chanteur comme chef de file de la nouvelle variété pop. Le disque vaut bien mieux que le lancement du nouveau chanteur qui fait chavirer les filles, car c'est de toute évidence un manifeste foisonnant d'un artiste qui veut marquer la pop music de son empreinte. Tout est concentré dans Pop Satori, le fameux thème d'ouverture, un quasi-instrumental hypnotique et syncopé, pierre angulaire d'un Daho qui cherche toujours à innover. Le disque est produit par le sorcier William Orbit, qui permet au chanteur de prendre pied dans la branchitude londonienne. Le vrai tube du disque est indéniablement Épaule Tattoo, où Daho s'affirme comme le nightclubber le plus inspirant des eighties.

Pour nos vies martiennes 1988

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Un disque qui prolonge le succès de Pop Satori dans une veine assez similaire. Le single principal Bleu comme toi reprend la recette d'anciens tubes avec une maîtrise dans la mélodie qui frise la répétition. On lui préfère le mélancolique Heures Hindoues qui va s'imposer comme un standard de la chanson française avec un clip magnifique inspiré des tableaux de Francis Bacon. Mais c'est sans doute Carribean Sea qui s'approche de la perfection pop. Des guitares saturées et déchirantes, des paroles mélancoliques, une mélodie sublime, Étienne Daho tutoie les sommets. Troisième single de l'album, la chanson ne s'imposera pas vraiment auprès du public. Le disque est également marqué par sa sublime pochette signée par Guy Pellaert. Encore une fois, Étienne Daho montre son goût sûr en prenant l'illustrateur de disques légendaires de David Bowie et des Rolling Stones. La classe !

Paris ailleurs 1991

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Ce disque, le plus gros succès de l'artiste en termes de ventes, est aujourd'hui un peu sous-estimé. Un effet de snobisme à cause de ses tubes à la chaîne qui restent pourtant des merveilles de calibrage pop. Produit par Édith Fambuena, guitariste des Valentins, ce disque montre un artiste en difficulté avec son statut de pop star adulé. De Saudade à Des Attractions Désastres jusqu'à Comme un Igloo, Étienne Daho présente une personnalité moins lisse, assaillie par ses tourments, ses pulsions autodestructrices...Le disque propose une variété de chansons avec des effets plus rock pour accentuer le côté obscur du chanteur. Symbole de ce malaise, Un homme à la mer, sublime chanson à la mélodie irrésistible où l'artiste dit vouloir devenir un autre.

Eden 1996

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Le maître estime qu'il s'agit de son disque le plus abouti. La branchitude l'affirme aussi parlant même de son chef d’œuvre. C'est aussi le disque le plus incompris d’Étienne Daho, celui qui marqua à sa sortie une rupture avec son public. L'artiste, soumis à une rumeur persistante qu'il est atteint du sida, se réfugie à Londres. Il y découvre les nouvelles tendances électro, jungle, trip hop et même easy listening qui rythment la capitale anglaise. Daho met un terme à l'efficacité de ses lumineuses pop songs pour une voie plus expérimentale ponctué de beats techno... A l'image de sa pochette, l'album est plutôt marqué par la sérénité d'un artiste quadragénaire qui veut briser sa réputation d'idole teenager. On reste encore mitigé sur cet album, même si on conserve un beau souvenir de Au commencement à la production électro-jungle.

Corps et armes 2000

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Voilà pour nous le chef d’œuvre d’Étienne Daho : ce disque qui prend la forme d'un concept album relatant la naissance et la mort d'une relation amoureuse sous le soleil d'Ibiza où le chanteur possède une maison. Après les expérimentations électroniques d’Eden, l'artiste déploie un talent dément pour fabriquer des chansons intenses et élégantes. Rien à jeter dans cet opus lumineux où figurent des merveilles à mettre à son panthéon. On pense évidemment à Ouverture, sans doute la plus belle chanson de son répertoire, un chef d’œuvre absolu... Et que dire de Rendez-vous à Vedra à la ligne James Bond sixties ou de La Baie, sublime mélodie qui rappelle par la limpidité de ses arrangements, la grande variété américaine à la Burt Bacharach. Un album intemporel et inspirant que l'on écoute toujours avec émotion. Culte.

Réévolution 2003

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Après la claque Corps et Armes, Étienne Daho prend son public à rebrousse-poil avec cet album qui revient à des sons rock plus basiques. Après deux albums lumineux et sereins, Étienne Daho renoue avec ses tourments de l'âme. Mais cette fois-ci, l'artiste a bien du mal à nous embarquer et avouons-le, on reste à quai. Même sa ballade avec Marianne Faithfull n'arrive guère à nous enthousiasmer. Dans ce flot de chansons rock, il reste un tube, le fameux If chanté avec Charlotte Gainsbourg. Si la mélodie et les arrangements sont séduisants, l'exercice de style virtuose frise la parodie à la Serge Gainsbourg, sentiment renforcé par la présence de sa fille chérie. On ne dira pas un disque pour rien, car Daho conserve assez de talent pour hisser un album en première division. Mais un opus qui n'ajoute rien à sa réputation de parrain de la french pop.

L'invitation 2007

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Cet album possède de nombreux singles, mais admettons qu'ils ne possèdent pas la fulgurance de la grande époque. On garde tout de même La vie continuera et L'adorer, des hits mineurs mais qui renouent avec une certaine élégance pop propre à la Daho's Touch. En fait, cet album est marqué par deux chansons où Étienne Daho évoque une partie de son enfance en Algérie, séquence longtemps dissimulée dans son œuvre. Tout d'abord, le poignant Boulevard des Capucines où le chanteur évoque son père volage qui l'a abandonné pendant la guerre d'Algérie et qui tente de renouer quand l'artiste triomphe à l'Olympia dans les années 80. Et puis Cap Falcon, ce lieu paradisiaque à proximité d'Oran où le jeune Étienne passe ses étés, offre à cet album, sa plus belle chanson. Avec ses cordes, sa guitare, Cap Falcon permet à Daho de renouer avec une véritable grâce poétique, une sensualité solaire raccord avec l'esprit de Corps et Armes

Le condamné à mort 2010

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

A l'instar de Lou Reed et David Bowie, Étienne Daho témoigne depuis longtemps de son admiration pour le poète homosexuel et délinquant Jean Genet. Écrit en prison, Le condamné à mort est un long poème qui a influencé la Beat Generation de Jack Kerouac à Bob Dylan. Étienne Daho propose à Jeanne Moreau qui a connu Genet, de mettre en musique et en chansons cette œuvre qui le fascine depuis son adolescence. Ce projet audacieux permet à Étienne Daho de se confronter à la théâtralité expressionniste avec un vrai bonheur. Le morceau qui se détache nettement, c'est Sur mon cou que l'artiste chante sur scène depuis de nombreuses années. Accompagné d'une simple guitare électrique, Étienne Daho montre ses qualités de chanteur sur un texte d'une exceptionnelle beauté. De la vraie chanson française avec cette pointe d'esprit pop qui fait toujours la différence.

Les chansons de l'innocence retrouvée 2013

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

Étienne Daho atteint la maîtrise totale de son art et se permet de réaliser un album qui remet la fête et la danse au premier plan. Provocateur, sur la pochette, le chanteur pose avec une fille à demi-nue dont le scandale sera atténué en plaçant un bandeau sur ses seins. Un disque assez désinvolte, léger mais aussi mélancolique. L'idole s'offre le fantasme de chanter en duo avec Debbie Harry, d'inviter Nile Rodgers, le guitariste le plus groovy du monde... Un album qui glorifie l'hédonisme en attendant la mort, marqué par deux chansons. En Surface, sublime titre signé par Dominique A et la chanson titre inspirée du poète William Blake qui démontre que Daho reste un sorcier du dancefloor. Le quinquagénaire fringuant s'offre une tuerie électro-disco qui prouve qu'il est toujours capable de fabriquer des tubes étincelants.

Blitz 2017

Etienne Daho, 40 ans de carrière, du jeune homme moderne au parrain de la French pop

La pochette d'inspiration SM homo qui rappelle Querelle de Jean Genet est la première où Étienne Daho n'apparaît pas. Comme si le maître de la French Pop n'avait plus besoin de se montrer pour s'imposer. Ce dernier album en date est une vraie réussite avec des guitares rock, des ambiances solaires cotonneuses à la Badalamenti, le musicien des films de David Lynch. Le disque ne possède pas de single évident : il s'agit plutôt d'un trip où l'artiste convoque ses idoles, du Velvet Underground à Syd Barrett de Pink Floyd. Et puis en pièce charnière de l'album , Les Flocons de l'été, un slow pop étincelant d'inspiration sixties que n'aurait pas renié Christophe et qu'aurait pu chanter Brigitte Bardot. Une chanson mélancolique et même inquiète qui évoque cette crise d'appendicite qui a failli lui coûter la vie. Tout simplement émouvant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article