Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Kanye West  sort Jesus is King, un album au message évangélique. L'artiste borderline fut autrefois plus inspiré et visionnaire : Gold digger ;Flashing lights ; Stronger ; Hearthless ; Runaway.

Kanye West, l'un des artistes les plus influents du rap américain dans les années 2000/2010, est devenu une sorte de caricature de lui-même. Sa mégalomanie a pu nous faire sourire, car dans le fond assez inhérente au milieu du hip hop. Et puis, au fil des années, la star a commencé à nous épuiser par ses frasques, ses déclarations politiques, la mise en scène de sa folie bipolaire, le tout sans sortir un disque qui puisse l'absoudre de ses débordements médiatiques. Cette fois-ci, il sort un disque Jesus is King où il raconte sa conversion à la foi chrétienne en compilant des titres de gospel rap. Ce n'est pas la première fois qu'un artiste chante sa foi en Dieu, mais c'est plus rare qu'il en fasse un album entier. Kanye West à qui on ne peut rien refuser, s'est donc lancé dans ce plaidoyer religieux pro domo qui doit lui permettre de se racheter de ses péchés, notamment son addiction au sexe et à la pornographie. Le rappeur a même demandé à ses musiciens de s'abstenir de relations sexuelles hors mariage, tandis que lui continue de proclamer qu'il est le plus grand artiste du monde et qu'il se verrait bien occuper la Maison-Blanche. Le fantasque Kanye West semble être devenu l'ombre de son épouse, Kim Kardashian bien plus influente que lui dès qu'elle publie une photo et un message sur les réseaux sociaux. Plus personne ne semble vraiment écouter le rappeur transformé en objet récurrent de moqueries sans qu'on puisse l'excuser. Lui qui se voyait dans la lignée de James Brown et Michaël Jackson, a dilapidé son crédit qui fut pourtant immense à l'orée du XXIe siècle. On ne vend pas 32 millions de disques, incite à 100 millions de téléchargements de ses œuvres et récolte 21Grammies Awards sans une once de talent. Artiste visionnaire de la pop music, capable d'assembler le rap au classique, l'électro expérimental au rock, Kanye West connut un âge d'or qui n'est pas si lointain. Espérons que sa conversion au christianisme puisse lui redonner la foi en une musique inspirée et enchanteresse. En attendant que ce miracle s'exauce, voici cinq titres de Kanye West qui sont encore des ravissements tenaces.

http://philippelenoir-popculture.com/2019/12/juice-wrld-mort-a-21-ans-en-pleine-gloire-met-la-planete-rap-en-pleurs.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/o.j-simpson-la-celebrite-qui-ouvrira-le-chemin-aux-kardashian.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/11/john-legend-elu-l-homme-le-plus-sexy-de-l-annee.c-est-aussi-un-artiste-soul-et-r-n-b-a-la-voix-de-velours-save-room-everybody-knows

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/le-legendaire-label-de-black-music-motown-fete-ses-60-ans-nos-huit-standards-par-marvin-gaye-the-temptations-the-four-tops-diana-ros

http://philippelenoir-popculture.com/2019/07/nos-cinq-classiques-du-rap-americain-rapper-s-delight-de-sugarhill-gang-the-message-de-grandmasterflash-california-love-de-tupac-sti

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/nos-cinq-titre-preferes-de-michael-jackson-don-t-stop-til-get-enough-rock-with-you-billie-jean-they-don-t-care-about-us-stranger-in

Gold digger 2005

Un tube en or massif, une merveille inspirée d'un standard de Ray Charles intitulé I've got a woman repris par Jamie Foxx. On peut dire que c'est le tube du grand Ray qui fait tout le sel du tube, mais le flow de Kanye West bien groove apporte plus qu'on pourrait le croire, En tout cas, un morceau qui entre dans le cerveau pour ne plus en sortir. Le premier numéro 1 de Kanye West qui augure du meilleur.

Flashing lights 2007

Un classique de rap old school sur un thème pop avec des cordes symphoniques à la James Bond, des synthétiseurs sautillants, des chœurs pop... Kanye West mixe un tube sexy, lumineux, soyeux qui montre un artiste sûr de son talent, capable de bâtir un son spatial et novateur souvent imité, rarement égalé. Un titre majeur du rappeur d'une très grande richesse mélodique et harmonique qui gagne en épaisseur au fil des années.

Stronger 2007

Sans doute le single le plus fameux de Kanye West, basé sur le sample du tube électro de Daft Punk Harder, better, faster stronger, lui même samplé d'un hit funky de 1979. Pour être honnête, la version du rappeur américain est de loin la meilleure, car c'est un titre aux airs futuristes qui montre l'éclectisme de l'artiste capable d'étaler un titre électro hip hop disco d'une rare évidence. Une tuerie unique en son genre qui fait de Kanye West un artiste majeur de la musique populaire.

Heartless 2008

Une chanson d'amour limpide sur une mélodie qui tire sur le ragga, dont la mélancolie est renforcée par l'autotune. Un petit bijou où Kanye West montre un spleen merveilleux qui en fait un chanteur sensible et inspiré. Un titre grandiose, un standard du hip hop des années 2000 dont on ne se lassera jamais. A l'heure où l'artiste divague, il faut toujours se souvenir qu'il fut capable de pondre un tel petit chef d’œuvre.

Runaway 2010

Un hit impressionnant avec cette note de piano glaciale qui hypnotise l'ambiance mélancolique du titre. Au fil du morceau, la chanson prend de l'ampleur, découvrant des synthétiseurs planants, des rythmes frappés et des chœurs qui réchauffent et accompagnent le flow inspiré de Kanye West. Un sommet du génie visionnaire de l'artiste qui laisse pantois par ce titre à la beauté époustouflante.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article