Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Joker rejoint la grande famille des monstres psychopathes du cinéma : Harry Powell , Norman Bates, Leatherface,  Hannibal Lecter  et Keyser Söze.

Rarement un méchant de cinéma aura suscité autant de passion que ce Joker incarné par Joaquin Phoenix dans le film de Todd Phillips. Depuis des semaines, la promotion savamment orchestrée par la Warner, renforcée par un Lion d'Or à la Mostra de Venise fait de ce film consacré à l'ennemi de Batman, un phénomène intense comme le cinéma n'en procure plus beaucoup. Même le dernier épisode de la troisième trilogie de Star Wars attendue en décembre, ne semble pas en capacité de créer un tel buzz. Comme si le fait que ce Joker, film d'auteur, lui donnait une saveur très particulière, celle de la fascination pour le mal absolu d'êtres humains, fait de chair et de sang. L'histoire du cinéma regorge de ces méchants dont la nature maléfique hante le souvenir des spectateurs. Voici ceux que nous adorons tellement ils nous ont transmis des frissons.

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/mostra-de-venise-2019-joker-polanski-et-netflix-ont-ravive-les-polemiques-et-les-passions.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/08/joker-en-avant-premiere-a-la-mostra-de-venise-nos-cinq-films-qui-ont-fait-de-joaquin-phoenix-un-acteur-dementiel.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/le-film-joker-accuse-d-incitation-a-la-violence.d-autres-films-ont-connu-le-meme-sort-orange-mecanique-taxi-driver-scarface-tueurs-n

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/batman-celebre-ses-80-ans-en-restant-le-heros-le-plus-populaire-au-monde.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/batman-le-seul-super-heros-a-susciter-des-chefs-d-oeuvre.html

Joker rejoint la grande famille des monstres psychopathes du cinéma : Harry Powell , Norman Bates, Leatherface,  Hannibal Lecter  et Keyser Söze.

Harry Powell

Joker rejoint la grande famille des monstres psychopathes du cinéma : Harry Powell , Norman Bates, Leatherface,  Hannibal Lecter  et Keyser Söze.

Le rôle le plus célèbre de Robert Mitchum dans un film culte, La nuit du chasseur (1955),unique réalisation de l'acteur anglais Charles Laughton. Habillé en pasteur, Harry Powell va marquer l'inconscient collectif par ses deux tatouages Love et Hate gravés sur les mains. A la recherche de deux enfants qui savent où se trouve le trésor de leur père, Harry Powell va dévoiler sa vraie nature,celle d'un tueur psychopathe. Le film est tiré d'un roman de David Grubbs qui s'est inspiré d'un vrai tueur en série, Harry Powers, qui avait sévit dans le sud des Etats-Unis. Même si le film a les atours d'un conte, la performance de Robert Mitchum fera date par sa folie réaliste. Son cri de rage quand les enfants lui échappent résonne encore dans les oreilles des cinéphiles.

 

Norman Bates

Joker rejoint la grande famille des monstres psychopathes du cinéma : Harry Powell , Norman Bates, Leatherface,  Hannibal Lecter  et Keyser Söze.

C'est le propriétaire de motel le plus célèbre et le plus redouté au monde. Incarné par Anthony Perkins dans Psychose, le chef d’œuvre d'Alfred Hitchcock, Norman Bates est devenu un archétype de la folie meurtrière, se déguisant en sa mère défunte pour assassiner ceux qui ont le malheur de prendre une chambre dans son établissement. Le personnage, inspiré d'Ed Gein, un tueur américain du début du XXe siècle, a été savamment transformé par Sir Alfred en jeune homme de vingt ans bien sous tous rapports afin que les spectateurs lui accordent leur sympathie. Norman Bates est devenu une figure du mal dans plusieurs suites sans grand intérêt avec Anthony Perkins, puis a eu droit à une série télévisée.

Leatherface

Joker rejoint la grande famille des monstres psychopathes du cinéma : Harry Powell , Norman Bates, Leatherface,  Hannibal Lecter  et Keyser Söze.

L'un des tueurs les plus dérangeants de l'histoire du cinéma, celui de Massacre à la tronçonneuse (1974), le chef d’œuvre de Tobe Hooper et de ses suites beaucoup moins réussies. Si l'on sent tient au film originel, on comprend que le tueur travaillait aux abattoirs. A leur fermeture, il s'est mis à reproduire chez lui son art de la découpe sur des humains. Leatherface porte comme son nom l'indique un masque à base de peau humaine. Ce qui le rend d'autant plus inquiétant, c'est sa sauvagerie muette, son identité inconnue, sa silhouette massive qui semblent le rendre invulnérable. Un tueur dépenaillé dans un univers sordide, véritable cauchemar de l'Amérique profonde.

Hannibal Lecter

Joker rejoint la grande famille des monstres psychopathes du cinéma : Harry Powell , Norman Bates, Leatherface,  Hannibal Lecter  et Keyser Söze.

Le tueur cannibale le plus raffiné de la pop culture est un personnage fictif imaginé par le romancier Thomas Harris dans Dragon Rouge. Sa création au cinéma dans Le silence des agneaux (1991) de Jonathan Demme sous les traits d'Anthony Hopkins, va lui donner une renommé mondiale. L'acteur britannique qui décrocha l’Oscar pour son incarnation diabolique, reprendra le rôle à deux reprises. On retient également l'interprétation de l'acteur danois Mads Mikkelsen dans la série Hannibal. Le machiavélisme de lecter est d'autant plus retors qu'il est psychiatre judiciaire et collabore avec le FBI sur des crimes dont il est l'auteur. Son plus grand plaisir est d'inviter ses amis enquêteurs à manger des mets succulents préparés avec les cadavres de ses victimes. Pas mieux !

Keyser Söse

Joker rejoint la grande famille des monstres psychopathes du cinéma : Harry Powell , Norman Bates, Leatherface,  Hannibal Lecter  et Keyser Söze.

A l'été 1995, Usual Suspects de Bryan Singer était le film à clefs qui permettait de découvrir qui était Keyser Söse, le génie criminel dont personne ne connaissait le visage. Il fallait attendre le twist final pour savoir lequel des suspects était le fameux Keyser Söse. Le personnage qui n'est jamais réapparu dans aucun film, a tellement marqué les esprits qu'il est quasiment devenu un nom commun pour définir le mal absolu. Notamment dans la culture hip hop où de nombreux rappeurs y font référence dans leurs chansons. Comme s'il avait remplacé Tony Montana, le gangster cubain des années 80 joué par Al Pacino dans Scarface de Brian De Palma. Curieux que Hollywood n'imagine pas de remettre en selle une telle légende du mal. Après tout, dans Usual Suspects, c'est le seul à rester vivant et à hypnotiser la police.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article