Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Le film Joker accusé d'incitation à la violence. D'autres films ont connu le même sort : Orange Mécanique ; Taxi Driver ; Scarface ; Tueurs Nés ; Scream.

Joker, le film-événement de Todd Phillips avec Joaquin Phoenix dans le rôle du célèbre ennemi de Batman, fait l'objet depuis son triomphe à la Mostra de Venise, d'une vive polémique aux USA. En cause, la violence dérangeante que le film projette et qui pourrait influencer les plus fragiles jusqu'à les faire passer à l'acte. La polémique est en fait liée à la fusillade qui avait fait douze morts dans un cinéma d'Aurora dans le Colorado en 2012 lors d'une projection de The Dark Night Rises. Le tueur s'était ouvertement réclamé du Joker interprété par Heath Ledger dans le précédent film de Christopher Nolan consacré à Batman, The Dark Night. La Warner a beau rassuré l'opinion en insistant sur le fait que le Joker n'était pas considéré comme un héros, il est indéniable que le clown maléfique possède une force d'attraction sans commune mesure dans l'univers DC Comics. Déjà annoncé comme un chef d’œuvre, Joker rejoint une cohorte de films qui ont suscité les mêmes critiques tout en triomphant au box-office. En voici cinq exemples sachant que les vidéos présentées sont susceptibles de choquer les plus jeunes.

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/mostra-de-venise-2019-joker-polanski-et-netflix-ont-ravive-les-polemiques-et-les-passions.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/08/joker-en-avant-premiere-a-la-mostra-de-venise-nos-cinq-films-qui-ont-fait-de-joaquin-phoenix-un-acteur-dementiel.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/10/joker-rejoint-la-grande-famille-des-monstres-psychopathes-du-cinema-harry-powell-norman-bates-leatherface-hannibal-lecter-et-keyser

http://philippelenoir-popculture.com/2019/09/batman-celebre-ses-80-ans-en-restant-le-heros-le-plus-populaire-au-monde.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/batman-le-seul-super-heros-a-susciter-des-chefs-d-oeuvre.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/08/les-films-attendus-a-la-mostra-de-venise-joker-avec-joaquin-phoenix-ad-astra-avec-brad-pitt-marriage-story-avec-scarlett-johansson-e

Orange Mécanique Stanley Kubrick 1971

Le film Joker accusé d'incitation à la violence. D'autres films ont connu le même sort : Orange Mécanique ; Taxi Driver ; Scarface ; Tueurs Nés ; Scream.

Cette dystopie sur une société ultra-violente où sévit Alex et sa bande de délinquants a connu un succès phénoménal, mais aussi une réputation sulfureuse, marquée par des interdictions dans de nombreux pays. En Angleterre où réside le cinéaste américain, une série de crimes est attribuée à l'influence du film, même s'il fut avéré que leurs auteurs ne l'avaient pas vu. C'est Stanley Kubrick lui-même qui décida de retirer son film des cinémas devant l'ampleur de la polémique. Orange Mécanique fut invisible au Royaume-Uni jusqu'à la mort de Kubrick en 1999. Le film est curieusement célèbre pour sa première partie, celle des violences commises par les Droogs sur la 9e symphonie de Beethoven avec en point d'orgue la scène du viol où les délinquants entonnent Singing in the rain.... Mais la seconde partie sur la rééducation d'Alex à la violence psychologique effarante est plus ou moins passée aux oubliettes. En ce début des années 70 marquées par la transgression, Stanley Kubrick propose dans Orange Mécanique une violence rarement vue à l'écran qui perpétue sa réputation d’œuvre dérangeante. Pour notre part, on estime que c'est le film de Kubrick qui a le plus mal vieilli, très marqué par son époque.

Taxi Driver Martin Scorsese 1976

Le film Joker accusé d'incitation à la violence. D'autres films ont connu le même sort : Orange Mécanique ; Taxi Driver ; Scarface ; Tueurs Nés ; Scream.

On l'a un peu oublié, mais la Palme d'Or décernée au film déclencha une vive polémique au festival de Cannes, notamment sur son nihilisme et son ultra-violence. Le film, en effet, entre dans le cerveau malade d'un vétéran du Vietnam, chauffeur de taxi, qui estime que New York est devenu une vaste pourriture. Son objectif est d'en devenir une sorte d'ange exterminateur, nettoyeur du vice, de la violence et de la corruption. Robert de Niro en homme apparemment ordinaire qui se transforme en justicier psychopathe, fait froid dans le dos. La scène dans l'hôtel où il décide de sauver une prostituée mineure(Jodie Foster) est d'une barbarie sanglante. Le film fut mis en cause lors de l'attentat raté commis sur le président américain Ronald Reagan, car son auteur qui avait vu Taxi Driver une quinzaine de fois, s'inquiétait du sort de Jodie Foster. Sa tentative de meurtre s'inspirait également de la volonté de De Niro dans le film d'assassiner un politicien en campagne électorale à New York. Aujourd'hui, le film est un classique et de toute évidence, Joker dans lequel De Niro joue, est sous influence scorsesienne.

 

Scarface Brian de Palma 1983

Le film Joker accusé d'incitation à la violence. D'autres films ont connu le même sort : Orange Mécanique ; Taxi Driver ; Scarface ; Tueurs Nés ; Scream.

A sa sortie, le film est classé X pour sa débauche de violence considérée comme esthétisante et gratuite. Ce n'est d'ailleurs pas un gros succès public, sauf que l’œuvre va devenir culte, notamment dans les ghettos et les cités populaires du monde entier. A ce jour, avec celui de Michaël Corleone dans Le Parrain, le rôle de Tony Montana dans Scarface reste le plus célèbre d'Al Pacino. L'histoire de ce petit malfrat cubain qui va devenir le parrain de la drogue à Miami, est devenue un mythe auquel beaucoup de jeunes délinquants s'identifient, référence ultime des cultures urbaines qui magnifient sa geste nihiliste et violente. Le film est critiqué pour donner une vision romanesque de la prise de pouvoir d'un caïd qui vit dans le luxe, le sexe et la violence. Son exécution ultra sanglante, sorte de sacrifice christique, participe de la légende de Scarface. Al Pacino raconte qu'il est toujours interpellé dans la rue sous le nom de Tony Montana par des jeunes gens qui lui récitent des dialogues par cœur dont la fameuse devise du gangster : « the world is yours ».

Tueurs nés Oliver Stone 1993

Le film Joker accusé d'incitation à la violence. D'autres films ont connu le même sort : Orange Mécanique ; Taxi Driver ; Scarface ; Tueurs Nés ; Scream.

A l'instar d'Orange Mécanique, le film d'Oliver Stone est très marqué par l'esthétique de son époque dominée par la culture des clips vidéo de MTV. On y suit le périple sanglant d'un couple à la jeunesse dysfonctionnelle qui perpétue des meurtres pour le plaisir. Comme le titre l'indique, ce sont des tueurs nés qui n'ont d'autres fonctions dans l'existence que d'exécuter ceux qui se trouvent sur leur chemin, surtout s'ils sont flics ou journalistes. Plusieurs faits divers aux États-Unis mettent le film en cause, notamment celui d'un couple qui, après avoir tué une jeune femme, révéla que Tueurs Nés était leur film culte. En France, la cavale meurtrière et médiatique de Florence Rey et Audry Maupin mit le film sur la sellette sans jamais que le lien soit vraiment établi. C'est l'époque de l'émergence de Quentin Tarantino avec Reservoir Dogs et Pulp Fiction dont la violence fera débat. C'est lui qui signe le scénario de Tueurs Nés, même s'il le reniera après les modifications apportées par Oliver Stone.

 

Scream Wes Craven 1997

Le film Joker accusé d'incitation à la violence. D'autres films ont connu le même sort : Orange Mécanique ; Taxi Driver ; Scarface ; Tueurs Nés ; Scream.

Le slasher post-moderne de Wes Craven et ses suites ont suscité un engouement incroyable auprès des adolescents auxquels ils s'adressaient. Même si le film désamorce une bonne partie de sa violence par le discours qu'il tient sur les films d'horreur et par son humour affiché, il fit l'objet de nombreuses polémiques sur l'influence qu'il aurait sur les plus faibles. En France notamment où plusieurs faits divers meurtriers mettant en cause des adolescents laissaient à penser que leur vision de Scream avait pu motiver leur geste. Au point que le Ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon réclame un rapport qui dénoncera les effets néfastes de la violence audiovisuelle sur les plus jeunes. Le monde du cinéma craint alors, comme le rapport le suggère, une révision des classements des films qui mettrait en péril leur existence. Aujourd'hui, le masque de Scream, inspiré du Cri d'Edward Munch, est devenu un symbole de la pop-culture qui fait toujours fureur à Halloween

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article