Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Catherine Ringer célèbre les 40 ans des Rita Mitsouko. Les titres à retenir du duo qui bouscula la pop : Marcia Baïla ; C'est Comme ça ; Singing in the shower ; Y'a d'la haine ; Même si.

Catherine Ringer chante dans toute la France pour célébrer la fondation du duo Les Rita Mitsouko, il y a 40 ans. Pour elle, c'est aussi l'anniversaire de sa rencontre avec son grand amour, Fred Chichin, mort en 2007 d'un cancer foudroyant. Même si nous n'avons jamais été transis de ferveur pour Les Rita Mitsouko, nous pouvons leur accorder d'avoir bousculer la pop française en imposant leur univers singulier. Par leur musique melting-pot qui mixait le rock, le funk, la pop, la chanson, le punk, mais aussi par leur capacité à créer une esthétique originale par leurs clip-vidéos et leur théâtralité sur scène. Lui, le clown blanc arc-bouté sur sa guitare et elle diva punk/pop expressionniste. L'apogée du duo fut sans contexte les années 80 avec une série de tubes qui les fit entrer dans tous les foyers français. C'est l'émergence des enfants du rock et de la mode, de Jean-Baptiste Mondino à Jean-Paul Gaultier dont ils seront les égéries. La suite fut parfois moins évidente, mais le duo fut toujours capable de fulgurances. Sur scène notamment où ils donnèrent des prestations de haut vol. Voici les cinq chansons qui, selon nous, font référence dans les 40 ans des Rita Mitsouko.

http://philippelenoir-popculture.com/2019/10/alain-bashung-un-geant-de-la-chanson.nos-cinq-tubes-eternels-la-nuit-je-mens-osez-josephine-madame-reve-ma-petite-entreprise-c-est-l

http://philippelenoir-popculture.com/2019/12/etienne-daho-aux-transmusicales-de-rennes-40-ans-apres-sa-premiere-apparition.le-jeune-homme-moderne-est-devenu-l-artiste-majeur-de

http://philippelenoir-popculture.com/2019/07/daniel-darc-l-ange-extermine-de-la-pop-parisienne.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/nicola-sirkis-fete-ses-soixante-ans-sur-scene-avec-indochine.html

http://philippelenoir-popculture.com/2019/11/hubert-felix-thiefaine-acheve-sa-tournee-des-40-ans-a-l-olympia.un-artiste-hors-des-sentiers-du-show-biz-qui-a-produit-des-classique

http://philippelenoir-popculture.com/2019/06/philippe-zdar-moitie-de-cassius-au-paradis-de-la-french-touch.html

Marcia Baïla 1985

L'un des plus gros tubes des années 80 qui lança vraiment la carrière du duo. Un titre qui n'a jamais décroché des play-lists des radios FM, sorte de standard de la chanson populaire française. La force de Marcia Baïla est d'être une machine à danser alors qu'elle évoque la mort du cancer d'une jeune chorégraphe Marcia Moretto. Venus de l'underground, Fred Chichin et Catherine Ringer deviennent d'un seul coup des vedettes populaires. Une ambivalence qu'ils vont cultiver tout au long de leur carrière. Le clip participera du succès de la chanson, notamment la robe corset de Jean-Paul Gaultier portée par Catherine Ringer.

C'est comme ça 1986

Le tube parfait, un vrai morceau de rock'n'roll inspiré du punk et de la pop. Les riffs de guitare de Fred Chichin, la voix puissante de Catherine Ringer, et des paroles inspirées du rock primitif, voire des yéyés : « je ne veux pas t'abandonner, mon bébé ! » Une efficacité redoutable car d'une belle simplicité comme tout vrai standard du rock. Là encore, le clip-vidéo réalisé par Jean-Baptiste Mondino participe du succès effarant des Rita. Le titre se trouve sur l'album No Comprendo produit par Tony Visconti, qui va donner d'autres tubes comme Andy et Les Histoires d'A. Mais C'est comme ça est un vrai classique qui ne prend pas une ride.

Singing in the shower 1989

Le titre se trouve sur l'album Marc et Robert des Rita Mitsouko, mais c'est une chanson des Sparks. Là aussi, il s'agit d'un duo de frères avec son clown blanc et son auguste. L'autre parallèle, c'est la difficulté à classer les frères Maël qui sont passés par le glam rock jusqu'au disco. De plus, ils se sont forgés une réputation d'artistes bizarres qui s'harmonise bien avec le duo français. Le titre se situe plutôt dans la veine club, une vraie machine à danser légère et pop avec les synthés des Sparks et la guitare des Rita Mitsouko.

Y'a d'la haine 1993

Le duo est en perte de vitesse avec l'album System D qui divise le public et la critique. Pourtant, on retient ce titre qui rappelle que le duo est fan de Charles Trenet. Pas de joie chez eux, mais de la haine ! La chanson sur un tempo électro permet à Catherine Ringer de montrer l'étendue de sa tessiture avec des vocalises qui montent haut dans les aigus. Le titre possède une part d’ambiguïté, renforcée par les prises de position du duo, jugées très droitières au fil des années. Il y a notamment cette phrase : « On ne sait plus où se mettre, nous autres de la France. » Il n'empêche qu'on y trouve l'esprit bien barré qui fait tout le charme des Rita Mitsouko.

Même si 2007

Si les années 2000 sont difficiles pour le duo qui ne retrouve pas l'inspiration de ses grandes années, on retient tel leur chant du cygne, cette magnifique ballade pop claire et lumineuse où Catherine Ringer chante mieux que jamais. On sent l'ombre de la maladie de Fred Chichin planer sur l'interprétation inspirée de sa belle. Une chanson vraiment poignante sur une trame assez classique avec une mélodie qui enchante les oreilles et le cœur. Loin d'être un tube, Même si est l'une des plus belles réussites du duo à l'instar de C'est comme ça... L'évidence du talent réduit à la simplicité.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article