Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Le Major Tom de David Bowie, le personnage culte de la pop music et de la conquête spatiale

Le 20 juillet 1969, il y a donc cinquante ans, Neil Armstrong posait son pied sur la Lune en déclarant : « C'est un petit pas pour l'Homme, un pas de géant pour l'Humanité. » Mais l'astronaute de la mission Apollo n'est pas la seule star de l'épisode le plus célèbre de l'histoire de la conquête spatiale. En fait, celui qui profite le plus de l'événement, c'est le chanteur britannique David Bowie qui se voit gratifier de l'insigne honneur d'avoir une poupée Barbie à son effigie. Une poupée qui reprend son personnage de Ziggy Stardust, l'extra-terrestre pacifique descendu sur Terre prôner l'amour et la paix. Quand on pense qu'au début des années 70, ce Ziggy androgyne faisait trembler les ligues de vertus et choquait le bourgeois.

Pas sûr que la création de cette poupée soit un quelconque petit pas dans l'histoire du jouet. Mais elle consacre Davis Bowie en tant qu'artiste majeur de la pop music qui a toujours chanté la conquête spatiale, l'infini intersidéral et les vies extraterrestres. En fait, la fabrication de cette poupée ne coïncide pas avec la création de Ziggy, mais plutôt avec la sortie du single Space Oddity. Le titre qui a permis au chanteur de devenir une star et qui reste l'une de ses chansons les plus populaires, qui se classa en tête de vente des singles lors de son décès en janvier 2016. Une chanson au destin incroyable puisqu'elle fut enregistrée quelques jours avant avant l'alunissage historique du 20 juillet. On pourrait penser que Bowie fut un sacré opportuniste, mais pas du tout.... L'artiste est inspiré par 2001, l'odyssée de l'espace, le film de Stanley Kubrick qu'il a vu à plusieurs reprises totalement défoncé.

Coup de bol, un technicien de la BBC repère le 45-tours et le propose pour illustrer la retransmission en direct du premier pas sur la Lune. Jackpot garanti pour l'événement le plus suivi de l'année 1969.L'astronaute prénommé Major Tom dont Bowie raconte l'histoire dans Space Oddity devient instantanément celui qui part à la conquête de la Lune. Les paroles semblent limpides : « Ground Control to Major Tom, take your proteins and put your helmet on, Ground Control to Major Tom, commencing countdown engines on » sont une métaphore des ordre du commandement à Houston vers Apollo XI. En fait, à bien écouter les paroles, le Major Tom fait naufrage dans l'espace et coupe la communication avec la Terre. Pas grave, Bowie tient son premier tube et le Major Tom devient une figure de la pop culture. Car le chanteur britannique fera référence à son personnage porte-bonheur tout au long de sa carrière en déconstruisant sa légende. Notamment dans un autre tube Ashes to Ashes en 1980. Bowie y révèle que le Major Tom est un junkie.

Et Space Oddity devient donc un mauvais trip à une époque où le chanteur, lui-même héroïnomane, démarre une cure de désintoxication. Enfin, dans son dernier album, David Bowie, dans le titre Blackstar, fait référence à la mort du Major Tom et donc à la sienne. Le naufragé, le junkie et le défunt sont donc bien des références au statut de l'artiste à différentes périodes de sa vie. D'ailleurs, tout au long de sa carrière David Bowie fera référence à l'espace avec l'album concept The fall and the rise of Ziggy Stardust and the spiders from Mars et sa suite Aladdin Sane où l'artiste incarne l'alien aux cheveux roux. Bowie signe également le tube Life on Mars ? qui par son architecture musicale fait explicement référence à Space Oddity. Une chanson vraiment increvable puisqu'elle obtiendra la consécration ultime avec l'astronaute canadien Chris Hadfield qui interprétera la chanson à bord de la station orbitale Mir avec 43 millions de vues sur Youtube. Un vrai hit intergalactique qui défie le temps !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article