Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Keanu Reeves, chouchou d'Internet, réalise le come-back 2019. Flash-back en cinq étapes de son évolution au cinéma

Keanu Reeves, 54 ans, réalise à coup sûr le come-back de ce premier semestre 2019. Ce ne sont pas les cinéphiles qui lui permettent de revenir au premier plan, mais les internautes qui l'ont élu la star la plus cool du monde. Car l'acteur a surpris ses fans par sa gentillesse, son humilité, son écoute aux quatre coins de la planète. Une photo de Keanu Reeves seul sur un banc, l'air triste, mangeant un sandwich est devenu virale comme celle où il discute avec un sans-abri. Une vidéo amateur où l'acteur dans le métro laisse sa place assise à une femme, a également fait le tour du monde. Et les témoignages abondent sur la générosité de la star prêt à donner de l'argent à ceux qui en ont besoin. Revenu au premier plan grâce à la franchise John Wick, l'acteur est donc à nouveau bankable. Retour en cinq étapes sur l'évolution de Keanu Reeves, la star dont tout le monde veut devenir l'ami.

Le second rôle des adaptations littéraires

Les liaisons dangereuses

Les liaisons dangereuses

Les cinéphiles découvrent le jeune Keanu Reeves à la fin des années 80 dans des seconds rôles où il incarne le jeune héros romantique dans des films d'époque adaptés de la littérature européenne. En 1988, il sera le Chevalier Danceny dans l'adaptation des Liaisons dangereuses (1988) par le réalisateur Stephen Frears. Amoureux transi de Cécile de Volanges, il défie en duel Valmont (John Malkovitch) pour venger sa belle du cynique séducteur. Dans le même genre de personnage pur et naïf, il sera Jonathan Harker envoyé en mission dans les Carpates dans Dracula (1992) de Francis Ford Coppola. On le verra aussi en jeune premier plus ambigu dans Beaucoup de bruit pour rien (1994), adaptation de Shakespeare par Kenneth Brannagh. Keanu Reeves, encore au second plan, apprend le métier avant de prendre la lumière.

Le cinéma d'auteur

My own private Idaho

My own private Idaho

Devenu un acteur connu , Keanu Reeves veut montrer qu'il est de la trempe des grands comédiens qui savent prendre des risques. Justement, Gus Van Sant, icône du cinéma indépendant lui propose un rôle de jeune homme qui se prostitue pour se payer sa drogue dans My own private Idaho (1991). Une grande performance, mais éclipsée par le jeu enfiévré de son partenaire River Phoenix qui y trouve le rôle de sa vie, renforcée par le fait que le jeune acteur mourra d'une overdose quelques mois plus tard. Keanu Reeves retrouvera Gus Van Sant pour un second rôle dans Even cowgirl get the blues (1993) qui sera un échec commercial. Il enchaîne avec Bernardo Bertolucci dans Little Buddha (1993). Un film ambitieux, mais dans la période la moins intéressante du réalisateur italien qui se perd dans des productions luxueuses et académiques.

La star du film d'action

Speed

Speed

Keanu Reeves connaît son premier gros succès commercial avec Point Break (1991) de Kathryn Bigelow, film dans le milieu du surf, devenu culte avec le temps. Mais c'est bien Speed (1994) qui va permettre à l'acteur de s'imposer héros de film d'action. Car l'histoire de ce bus piégé qui roule à vive allure sans pouvoir s'arrêter au cœur de Los Angeles est un modèle du genre, tant par ses scènes spectaculaires, sa dramaturgie qui va crescendo, son méchant terroriste psychopathe, que son couple de héros formé par Keanu Reeves et Sandra Bullock. L'acteur capitalise encore sur ce film d'action, même si aujourd'hui, ses héros sont bien plus torturés et violents. Dans Speed, son flic conserve un idéalisme qui correspond à l'époque.

La trilogie de la consécration

Matrix

Matrix

Avec le rôle de Neo dans la trilogie Matrix (1999), Keanu Reeves atteint le sommet de sa carrière, un rôle tellement imposant qu'il aura bien du mal à s'en remettre. Car l'acteur passa du statut de star à celle d'icône planétaire avec ce film de science-fiction qui reste une référence. A l'heure où les sœurs Wachowski annoncent un 4e épisode, la seule question qui compte est de savoir si Keanu Reeves sera de la partie. L'acteur a déjà démenti, car ce personnage de Neo lui a brûlé les ailes. Car suite à ce monument du cinéma fantastique, l'acteur va enchaîner les mauvais films, se discréditant dans des blockbusters comme Constantine, Le jour où la Terre s'arrêta ou 47 ronins qui vont le ringardiser. Néanmoins, le rôle de Neo dans Matrix lui colle encore à la peau.

La résurrection

John Wick

John Wick

Keanu Reeves revient au sommet du box office avec un film d'action sur lequel peu de monde aurait parié. John Wick est en effet un film de vengeance comme Hollywood en produit de manière industrielle. Keanu Reeves, impassible en tueur en gage, dessoude des mafieux russes qui ont tué son chien. Une pure série B efficace où on ne compte plus les morts, mais qui relance la carrière de l'acteur, au point que John Wick est devenu une franchise dont le 3e épisode est l'un des succès de la saison des blockbusters estivaux de 2019. Du coup, Keanu Reeves est devenu à 54 ans, une véritable star du film d'action sans stimuler encore l'imaginaire des grands réalisateurs qui l'ont toujours snobé. A quand Keanu chez Scorcese, Eastwood, Spielberg ou Tarantino ? Un mec aussi cool mérite désormais de jouer dans la cour des grands.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article