Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Nos cinq titres préférés de Michaël Jackson : Don't stop 'til get enough, Rock with you, Billie Jean, They don't care about us, Stranger in Moscow

Cela fait dix ans que Michaël Jackson est décédé. Cet anniversaire se réduit au minimum syndical car le King of Pop est redevenu indésirable, suite aux graves accusations qui le mettent en cause comme prédateur sexuel pédophile dans le documentaire Leaving Neverland. Du coup, il est très difficile d'évoquer son héritage artistique. Voici quand même les cinq chansons qui nous apparaissent incontournables au cours de sa carrière solo.

Don't stop 'til get enough 1979

Premier single de l'album Off the wall, ce chef d’œuvre absolu, fusion de disco, de funk et de pop, symbolise l'émancipation artistique et familiale de Michaël Jackson, ponctuée par ce fameux cri qu'il lâche à la fin de l'intro. La production de Quincy Jones est étincelante, mais c'est le chant enjoué, ce falsetto féminin de l'artiste qui rend le titre si lumineux, si dansant, si entraînant... Son grand rival Prince finira par reprendre le titre sur scène, lui conférant ainsi le titre de standard de la black music.

Rock with you 1979

Second single d'Off the wall, cette chanson mid tempo, sorte de ballade disco à la rythmique vaporeuse permet à Michaël Jackson de chanter avec une suavité incroyable. C'est un titre à l'évidence classique, un bijou d'élégance sentimentale qui montre l'étendue vocale de l'artiste, mais aussi sa capacité à transmettre ses émotions. De la grande variété qui ne tombe jamais dans le kitsch. Voix de miel, arrangements ultra chics, mélodie sensible, un véritable miracle.

Billie Jean 1982

Premier single de l'album Thriller, Billie Jean est un monument avec cette fameuse ligne de basse/batterie qui offre à la chanson la rythmique la plus connue de l'histoire de la pop music. La chanson s'affranchit du temps par sa perfection, son équilibre et sa modernité. Le titre symbolise le sommet de la carrière de Michaël Jackson. C'est d'ailleurs sur cette chanson que l'artiste a développé sa chorégraphie la plus célèbre avec le Borsalino, le gant blanc et le Moonwalk. Une légende en marche !

They don't care about us 1995

Si Michaël Jackson a régulièrement chanté ses engagements, rarement il l'avait fait avec ce sentiment de colère et même de rage. La chanson, avec ses percussions primitives, s'apparente à un chant guerrier dans lequel l'artiste dénonce les brutalités policières, les discriminations, les dérives des médias et des puissants. Le refrain repris en chœur s'est imposé comme un hymne protestataire qui a fait l'objet de nombreuses traductions. Le clip, réalisé par Spike Lee dans une favela de Salvador de Bahia, a contribué à en faire un classique pour les déshérités de la planète.

Stranger in Moscow 1995

Ce titre semble à l'opposé des tubes lumineux d'Off the wall. Michaël Jackson est déjà embourbé dans les scandales sexuels, mais aussi dans les controverses sur ses excentricités physiques. La chanson évoque comme rarement le spleen d'un artiste qui sent poindre son déclin. C'est une pure ballade mélancolique à la mélodie imparable où le chant s'impose comme une complainte déchirante. En résumé, une chanson simple, minérale, naturelle qui possède un charme entêtant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article