Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Philippe LENOIR

Magma et Christian Vander, 50 ans de fusion jazz-rock

C'est l'une des énigmes qui reste à déchiffrer de la scène rock française. Le groupe Magma vient de célébrer ses cinquante ans de carrière avec un concert exceptionnel à la Philharmonique de Paris. Un demi-siècle d'existence pour une formation assez indéfinissable à laquelle un public fervent voue un culte sans bornes. Même si on ne peut pas parler d'underground, Magma se situe nettement à la marge depuis ses débuts en 1969, une année post-révolutionnaire qui digère le bouillonnement idéologique de mai 68 et s'apprête à entrer dans les utopiques années 70. Une période unique de création où culmine le phénomène hippie, le rock, le mouvement psychédélique et les drogues hallucinatoires. C'est dans ce maelström sociétal où la contre-culture s'impose auprès de la jeunesse que Christian Vander créé Magma dont il va devenir la figure charismatique jusqu'à aujourd'hui. Il est le fils adoptif de Maurice Vander qui fut le pianiste attitré de Claude Nougaro. Mais Christian Vander est batteur, un rôle qui est rarement dévolu au leader d'un groupe de rock. Mais Magma n'est décidément pas une formation comme les autres, et va même se singulariser tout au long de sa carrière en inventant un style à lui, fait de jazz, de rock symphonique, de blues et de soul.

Secte musicale ésotérique

Pour complexifier son style, Magma, très inspiré par ses visions cosmiques et druidiques, va inventer une langue, le kobaïen, mélange de consonances celtes, germaines, slaves et scandinaves. Souvent assimilé au rock progressif des britanniques Yes et Genesis, Magma va devenir culte en Europe par l'intensité de ses concerts où l'improvisation entraîne Vander et ses musiciens à partir dans des morceaux sans fin et bien barrés. Magma, porté par le réseau des MJC, est un phénomène dans toutes les régions de France qui lui permet, par le bouche-à-oreille, de se constituer un public fidèle et fervent, qui goûte à son esprit chamanique déroutant, ses inspirations libres de jazz et sa fureur rock martiale et symphonique. Magma sera toujours une terre d'accueil pour les musiciens, la formation s'honorant toujours d'être à géométrie variable, mais au service de son créateur en chef. A tel point que Christian Vander est souvent considéré comme un gourou au sein d'un groupe vu comme une secte musicale ésotérique difficile d'accès pour le néophyte.

Un triomphe au Hellfest 2016

De fait, la musique zeuhl définie par Vander, comme le chant kobaïen, qu'il a inventé, nécessite pour le moins une initiation, au risque d'y rester réfractaire. Néanmoins, invité au festival metal du Hellfest en 2016, Magma par sa grandiloquence innée avait fait un triomphe face à un public réputé binaire. Mais si le groupe est avant tout réputé pour ses prestations scéniques, il possède une discographie conséquente avec quatorze albums studios. C'est aussi un de seuls groupes français à s'être exporté en Europe, notamment au Royaume-Uni et en Allemagne. Plus incroyable encore, Magma a effectué une tournée en Chine en 2015. Son cinquantenaire se poursuit cet été avec quelques dates en France à Lyon, Juan-les-Pins et Saint-Nollf avant une tournée internationale à l'automne qui passera par le Japon, l'Angleterre, l'Allemagne et la Scandinavie. Une énigme, on vous disait et un phénomène toujours en éruption. Une French touch à lui tout seul !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article